Focus
L'aide au retour volontaire
 

Le montant de l'aide au retour est calculé en fonction de la composition de la famille.

Depuis le 1er février 2013, cette aide est versée en une seule fois, au moment du départ.

   Un couple marié bénéficie d'une aide de 1 000 euros.
   Un adulte seul bénéficie d'une aide de 500 euros.
   250 euros sont ajoutés par enfant mineur accompagnant.

 

Attention : Pour les étrangers ressortissants d’un Etat membre de l’Union européenne, d’un autre Etat partie à l’accord sur l’Espace économique européen ou de la Confédération suisse et les membres de leur famille, l’allocation s’élève à 50 euros par adulte et 30 euros par enfant mineur.

L’aide au retour proposée par l’OFII ne peut être accordée qu’une seule fois et l’OFII procède à la prise des empreintes digitales de tout demandeur d’une aide au retour et des membres de sa famille accompagnante âgés de douze ans et plus.

Des aides spécifiques sont prévues pour certains étrangers qui veulent se lancer dans une activité économique. Pour en savoir plus : http://www.ofii.fr/IMG/pdf/liste.pdf

L’examen et la sélection des projets de réinsertion sont assurés par l’OFII en fonction du caractère pérenne des projets, des revenus qu’ils sont susceptibles de procurer ainsi que de l’apport personnel de chaque bénéficiaire.
L’aide financière, d’un montant maximum de 7 000 euros, est versée par l’OFII.

Pour en savoir plus sur l'aide au retour volontaire : http://www.ofii.fr

 

  Ce document est la propriété de l'ADATE
Focus provenant du site info-droits-etrangers.org